• Paméla Dubois

À découvrir : un excellent reportage de France 4 sur l'huile d'olive

Mis à jour : il y a 3 heures

Vous aider à bien choisir votre huile d'olive c'est notre mission de tous les jours. Alors quand un reportage présente bien et avec clarté les dessous des huiles d'olive que l'on trouve dans le commerce on ne peut que valider !

Le reportage de l'émission de France 4 "On n'est plus des pigeons!" aborde plusieurs thèmes importants : santé, provenance, étiquettes, goût, prix, contrôle...

Durée : 24 min


On vous résume les points importants de cette vidéo :


Juste une mise au point 🔍


Si nous, français, ne consommons qu'1,6 litre d'huile d'olive par personne par an en moyenne (contre 25 litres pour les grecs), notre consommation a quand même été multipliée par 3 en 15 ans !

La raison de cet engouement soudain ? Les études sur le régime méditerranéen se sont popularisées et ses effets bénéfiques sur la santé donnent envie de l'appliquer :

- Prévention des maladies cardio-vasculaire 🫀

- Diminution du risque de cancer 🦀

- Diminution des maladies neuro-dégénératives 🤯


L'huile d'olive étant un pilier de ce régime, sa consommation est par conséquent montée en flèche cette dernière décennie. La consommation a augmenté, mais pas notre production française qui ne représente que 0,2% de la production mondiale et seulement 4% de la consommation du pays. La solution pour pallier à ce manque est donc d'importer des huiles, majoritairement d'Espagne, de Tunisie, d'Italie et de Grèce.


Les astuces pour ne pas tomber dans les pièges du marketing


- Le packaging : il met certes en valeur le jus, mais attention à ce qu'il ne fasse pas monter le prix du litre sans pour autant le justifier.


- Les apparences sont trompeuses : certaines marques jouent sur leur nom et leur étiquette pour donner l'impression d'être d'origine française ou italienne quand il s'agit en réalité d'huile d'"Union Européenne et hors Union Européenne". 🌎

Les industriels achètent de l'huile à différents producteurs dans le monde et les mélangent pour atteindre les prix les plus bas du marché ainsi qu'un goût standard qui pourra plaire au plus grand nombre.


- Bien lire l'étiquette : le distributeur a l'obligation de faire apparaître l'origine de production de l'huile et pour être certain de consommer une huile française, vous pouvez trouver sur certaines bouteilles le label "olives du midi de la France" 🐓. Le label AOP est également un moyen sûr de connaître l'origine de production d'une huile.


Vous reprendrez bien un conseil pour la route !


On ne le dira jamais assez, les ennemis de l'huile sont le temps, la lumière, la chaleur et l'air.

Alors on choisit une bouteille opaque plutôt qu'une transparente, on referme bien sa bouteille après utilisation, on la range dans un placard, à l'abris de la lumière et de toute source de chaleur et on la consomme dans les 3 à 4 mois après ouverture.


Vous êtes devenus un expert de la dégustation et vous sentez que votre huile a rancit et a perdu ses arômes ? Elle n'en sera pas pour autant nocive, mais ses bénéfices santé auront disparu. Rien ne se perd, tout se transforme !

Mélangez votre reste d'huile d'olive à du bicarbonate de soude, vous en ferez ainsi un gommage pour la peau. Adieu cellules mortes et poussières encrassées !

Et pour vous faire un masque pour le visage, mélangez de l'argile verte avec un peu d'eau et une cuillère à soupe d'huile d'olive. L'argile verte nettoie la peau tandis que l'huile va la nourrir.