• Paméla Dubois

Conserver son huile d'olive dans les règles de l'art

Mis à jour : juin 15

Si le vin de garde se bonifie avec les années, ce n'est pas le cas de l'huile d'olive qui perd ses qualités et ses arômes bien plus rapidement (les plus stables se gardent au maximum 24 mois après leur mise en bouteille). Pas de panique, on vous explique comment conserver au mieux ce doux nectar !


Les règles d'or de la cave à huile :


En plus du temps, l'huile d'olive a trois autres ennemis jurés: la chaleur, la lumière et l'oxygène! À leur contact, l'huile peut devenir rance assez rapidement. Pour éviter l'oxydation de votre huile, voici quelques conseils :

  • Conservez vos bouteilles à l'abri de la lumière, dans un placard, une cave, ou un cellier, surtout si elles sont en verre transparent.

  • La température idéale pour la bonne tenue d'une huile d'olive est entre 15 et 18°C mais vous pouvez la conserver à température ambiante jusqu'à 23-24°C. Vous pouvez aussi la conserver dans un endroit plus frais, jusqu'à 10°C. L'huile peut alors se figer, mais rien de grave, elle retrouvera sa consistance habituelle en la remettant à température ambiante.

  • Consommez vos huiles dans les 3 à 6 mois après ouverture. Préférez un petit format (25cl ou 50cl), l'oxydation débute dès l'ouverture de la bouteille, mieux vaut donc consommer vos huiles sans trop attendre.

  • Évitez de dépasser la DDM (Date de Durabilité Minimale). L'huile d'olive ne périme pas mais elle perd ses qualités nutritionnelles (dont les fameux "composés phénoliques", riches en antioxydants) et ses sublimes arômes. Si vous sentez qu'elle est rance utilisez-là pour vos cuissons, il n'y a aucun risque pour votre santé.

-> Pour vous éviter cela, sachez que chez Chercheurs d'or vert nous faisons le choix de vous proposer uniquement des huiles de la toute dernière récolte pour vous garantir une fraîcheur optimale.

  • Refermez votre bouteille une fois que vous vous en êtes servi. Moins elle sera en contact avec l'air mieux elle se portera. Si vous êtes fan d'une huile en particulier on vous conseille de l'acheter en bag in box (l'équivalent du cubi de vin), son contenant est un sac étanche sans retour d'air enfermé dans un carton qui la protège de la lumière.

-> Vous souhaitez vous procurer l'une de nos références enbag in box ? Contactez-nous !


À éviter :

  • La bouteille à côté ou au dessus des plaques de cuisson ! Si les oliviers aiment le soleil, l'huile, elle, ne supporte pas la chaleur.

  • Les endroits humides sont également à bannir, par exemple sous l'évier. Les odeurs dégagées par l'humidité peuvent contaminer l'huile.

  • On aurait envie de laisser la bouteille sur la table dans le jardin en plein été, surtout si elle est jolie, mais elle risque d'être exposée au soleil et de se détériorer (oui, l'huile d'olive a un petit côté vampire!).


Comment savoir si mon huile est rance ?


Un goût rance apparaît lorsque l'huile subit un processus d'oxydation. Elle a alors perdu tous ses arômes, son amertume et son piquant, et sa texture devient pâteuse.


On compare souvent le rance à une odeur de peinture à l'huile, de vernis à plancher, de pâte à modeler ou de noix abîmées. Une odeur qui, même si elle est la madeleine de Proust d'un grand nombre de consommateurs, habitués à consommer une huile détériorée, ne souffre pas de la comparaison avec une huile d'olive fraîche et pleine de vie !

Sa couleur peut aussi donner un indice sur son état d'oxydation, si elle tire sur le jaune-orangé cela signifie qu'elle a perdu la chlorophylle qu'elle renfermait à cause de l'oxydation.